Anna’s first Triathlon, the SuperSprint 15em

SuperSprint Paris 15em, May 8, 2019 (XS)

Race Reporter: Anna

Ca fait plus de 13 ans que je cours, et après des milliers de kilomètres de bitume et de trail, puis 6 marathons, j’ai eu envie de tenter l’aventure du triathlon. Ca me trottait depuis 1 an dans la tête mais je pensais que c’était vraiment en dessus de mes capacités, car je ne savais que courir.

Le triathlon, un véritable challenge pour moi, qui ne nage que la brasse, et encore seulement en vacances, et qui n’ait même pas de vélo. Puis un jour je tombe sur l’annonce du triathlon Garmin Paris qui lance un format court le 30 juin, le S, et je me dit why not, je le tente ! Une fois inscrite, il n’y avait plus qu’à s’entrainer !

J’ai commencé mon premier cours de natation après le marathon de Paris, mi avril, puis sur facebook je suis tombée par hasard sur l’annonce du super sprint des Expatriés du 8 mai : Bingo ! je me suis dit que c’était le format idéal pour découvrir le triathlon ! C’est comme ça que j’ai découvert les Expats ! En attendant le 8 mai, j’ai continué les cours de piscine et je me suis acheté un vélo de route d’occasion.

Le jour du 8 mai, je me suis levée très très tôt, et j’étais très inquiète, je ne nageais pas encore très bien le crawl, et j’ai eu un coup de stress le matin. Je suis allée à la piscine très tôt, pour observer les vagues de participants qui passaient avant moi. Je me suis assise au bord de la piscine et j’ai observé plus d’une heure tranquillement.

Ca m’a calmée et rassurée, il y avait des niveaux très différents qui participaient, des experts et des débutants comme moi.

Tout l’équipe des Expatriés était présente et très gentille. Ils ont répondu à toutes mes questions, toujours avec le sourire et gentillesse. Grâce à leur petit stand sur place, je me suis acheté un super tee shirt des Expat’, trop beau, un coup de coeur.

Quand le tour de ma vague arrive, je suis moins stressée et je fais de mon mieux. Je ne nage pas très bien, mais je nage ! J’enchaine avec le vélo où l’ambiance est très sympa avec plein de gens qui nous encouragent, et là je rattrape tout mon « retard ». Enfin la course à pied, que je termine facilement, heureusement 🙂

Au final c’était une magnifique expérience, avec une équipe des Expat très bienveillante et adorable qui a fait que je me suis déjà réinscrite au Super Sprint de septembre, et que j’en ai parlé à toutes mes amies pour qu’elles viennent aussi ! C’est une bonne ambiance, amicale, presque familiale, et ça change des grosses épreuves avec des milliers de participants.

Merci les Expat, et à très vite au Super Sprint de septembre !

Le triathlon Garmin S s’est bien passé aussi 🙂

0